Moments.
Moments.
Les moments passés ensemble sont toujours les plus beaux.
For you …

Mon cœur je vais essayer de t écrire un truc, c’est pas mon truc mais je me lance.
Aujourd’hui ça fait 1 mois qu’on est ensemble, malheureusement tu es à l’hôpital :/ j’aurai aimé qu’on puisse passer cette journée symbolique ensemble mais c’est qu’une question de temps et on se retrouvera encore plus amoureux qu’avant :)
Tu me manques beaucoup :( je pensais pas que je tomberai aussi vite amoureux de quelqu’un, t’es une fille génial, vivement qu’on se retrouve, et qu’on continu a partager des délire et des bon moments ensembles.
Pressé de te faire chier et de te prendre dans mes bras ma victime :) Tu me reproches de pas te faire de compliments donc je profite de ce texte pour te dire que je te trouve très belle et que tas pas de quoi complexé et d’être jalouse, j’adore tas petite bouille plus que tout, et j’apprécie les efforts que tu fais pour moi comme te lisser les cheveux:P J’ai juste envie de te serrer fort contre moi , et de profiter des vacances pour passer un maximum de temps avec toi. T’es parfaite mon cœur je t’aime fort.
Signé 🐧

0 notes

Je ne suis pas comme certaines filles. Moi, ce dont je rêve, c’est d’avoir un petit ami timide et attentionné, qu’il me fasse rire et craquer. Qu’il me réchauffe quand j’ai froid et qu’il me protège. Qu’il me rassure toujours en me disant “Je t’aime”. Je ne veux pas une histoire d’un soir, mais de toute une vie. J’ai perdu mon premier amour, mais le prochain sera comme mon premier, car nous serons peut-être liés pour l’éternité.

0 notes
Dylan.

L’élu de mon coeur s’appelle Dylan. Il est beau, gentil, généreux, marrant, doux. Il est parfait, son charme est irrésistible. J’ai de la chance de l’avoir, donc les filles si vous tentez quoi que ce soit je vous défonce.

Dylan. <3

0 notes
Papa.

Je me souviens de ce soir d’automne.. il devait être 22h. J’avais 9 ans à l’époque, et j’étais pleine de vie. On se disait tous que tu avais changé et que tu allais mal.. on a décidé de te faire des analyses sanguines, juste par simple sécurité. 
Tu y étais encore.. on attendait tranquillement dans le salon.
Nous avons entendu la porte s’ouvrir. Tu étais là, sur le seuil de la porte. Les larmes aux yeux. Moi à 9ans, j’étais encore conne, je pensais que t’avais juste la maladie que j’attrappais tout le temps; un simple rhume. Mais c’était les portes de l’enfer qui s’ouvraient à nous.
C’est le jour où tout a basculer dans ma vie; où j’ai perdu mon humour, ma joie de vivre et ma vivacité. Tout s’est effondré autour de moi. Au début je ne comprenais pas, je pensais que tu guerirais dans pas longtemps je ne savais même pas ce que c’était que cette putain de maladie. Au fil des jours tout le monde a changé, on s’est éloignés un peu plus les uns des autres. Je me suis éloignée de tout le monde. De toi.. je ne t’adresse presque plus la parole. Je me lève, mange, et me barre en faisant ce que j’ai à faire..
Putain de merde, ils foutent quoi les scientifiques dans leurs putains de laboratoires. Cherchez une solution, cherchez un remède, je n’en peux plus de le voir comme ça. Pour moi, une partie de ma vie est déjà brisée, mes parents ne s’aiment pas comme tous les couples, je m’entends mal avec eux, et toi tu vis avec ça, et tu nous le fait vivre aussi. Plus tu vieillis, plus les problèmes s’accumulent. Je pleure tous les soirs, des fois je me mets à la fenêtre quand je suis seule, je regarde une étoile, le ciel, et je prie de toutes mes forces, pour juste entendre “Je suis guéris”, je pleure, personne ne me voit, mais les larmes coulent, j’aimerais t’aider, mais je ne sais pas comment. Je ne sais pas comment te parler et te faire comprendre que je t’aime, je ne sais même pas si tu m’aimes vraiment. Tu dis toujours que tu regrettes d’avoir fait des enfants, et à l’hôpital lors de ma tentative de suicide et de mes crises d’angoisses, tu étais là, mais tu ne me parlais pas. Tu ne m’adressais même pas un regard. Je sais que tu aurais préféré ne pas être là, que tu as honte de moi. Honte de ma lâcheté. Mais, moi aussi j’ai honte de toi tu sais? Certes ça fait plus de 5ans, mais tu dois continuer à te battre, toi tu veux mourir, je t’autorise à tomber mais t’oblige à te relever. Je t’interdis de rester à terre. Mais vois-tu, même moi j’ai baissé les bras. Je sais que tu ne t’en sortira pas. J’en suis convaincue, tu aurais dut guérir il y a longtemps. Mais c’est le passé, maintenant tu es condamné. Je ne t’ai jamais montrer mon amour, tu fais partie de ma famille, mais j’ai l’impression de te détester et que toi aussi.. Si mon mari aura la même chose que toi, je ne le lâcherai pas, et je le ferais devenir un combattant pour s’en sortir et ne pas baisser les bras. P. ; si tu disparais, je viendrais sur ta tombe et je te parlerais, je te dirais plein de choses que jamais je n’aurais osé te dire.. tout comme “je t’aime”; “prends-moi dans tes bras”; “papa tu es le meilleur”. Avant nous étions très proches, je suis devenue quelqu’un d’autre, à cause de ce que tu as. Je veux que tu sois heureux, mais je sais que tu ne pourras plus jamais l’être. Je me souviens quand tu me disais “Marine, ma chérie, viens dans mes bras”. Maintenant il n’y a rien entre nous. Je sais que c’est trop tard. Je n’ai plus la volonté. Bien sûr, j’ai regretter des choses dans ma vie.. mais celle-là sera une des pires. De ne pas avoir profiter des derniers moments avec toi, de ne t’avoir jamais dis des choses agréables. Si tu meurs ne ressens pas de chagrin. Je serais là dans ton coeur, je t’aimerais toujours. Je vais pleurer, je pleure, mais chaque jour je me réveille de mes rêves en revenant à la réalité. Je parle à des gens qui me font rire, si je leurs parle autant c’est parce qu’ils me font oublier ma douleur et mon envie de disparaître. Sois fier de ce que tu es et de ce que tu as été. Ne regrette rien, même s’il y a tant de choses. Tu ne profite plus de la vie, tu es malheureux je le vois. Tu n’as pas d’amis, personne à qui parler et à te confier. Te voir comme ça me fait mal. Peut-être que je pleure en écrivant ce texte, mais je me confie, c’est comme si tu me lisais.. N’abandonne jamais.
Je t’aime.

0 notes

Il y a des personnes qui marquent nos vies, même si cela ne dure qu’un moment.
Et nous ne sommes plus les mêmes. Le temps n’a pas d’importance mais certains moments en ont pour toujours.

0 notes
Sont-ils tous comme ça?

Bonjour. Je suis un garçon. Je ne sais pas ce que je veux. Je te trouvebonne. Mais si tu ne veux pas me parler, t’es une pute. Je porte un casque audio à 299€. Il est pas beau. Mais c’est la “mode”. Je porte des shoes moches. Mais c’est Louis Vuitton. Les filles ça sert à rien. Mais je cours toujours après. Je mange 5 fois par semaine au KFC. Mais je n’ai pas d’argent pour payer mon ticket de train pour venir te voir. Je ne comprends pas un mot anglais. Mais j’écoute à fond du rap US. J’couche pas le premier soir. Je suis un gars bien moi, je ne suis PAS comme les autres, sincère, sérieux et tout. Mais si un plan cul ça te tente ?.. J’éprouve beaucoup d’émotion, oui. Surtout quand je perd à Fifa. Je veux sortir avec toi. Parce que t’as du style. Je ne connais pas ton nom de famille, ton âge. Mais c’est pas grave.”

1 note